Le gâteau aux noix

Il en existe des bons, des moins bons, peut-être des meilleurs…
Il en existe au Chili, en France, en Chine et probablement ailleurs...
… mais il y a aussi «Pultorte»!


Fausto Pult (1897-1969)


Carton d'expédition (années '50)

Premier emballage du gâteau
aux noix Pultorte


Etiquette d'expédition
(années '30)


Publicité (années '40)


Première Pultorte commandée
20 mai 1926


Confiserie Tea-room à Samedan (années '50)

L’origine du gâteau aux noix est très ancienne. Elle remonte très loin dans le temps. Toutes les régions productrices de noix, du Périgord au Dauphiné, des Balkans à la Chine et même du Chili aux Etats-Unis, en ont produit.

En Italie, par exemple, la commercialisation du gâteau aux noix apparait au début du 18e siècle déjà.

La recette de notre Pultorte provient d’Italie par l’entremise de l’arrière grand-mère de Fadri Pult. Cette recette peut être datée de la seconde moitié du 19e siècle.

La première commercialisation en Engadine date fort probablement de 1926 et fût réalisée à Samedan dans la Confiserie que possédait Fausto Pult.

Beaucoup cherchent à s’octroyer la paternité du gâteau aux noix… à tort !

En réalité, que cela soit le gâteau de l’Engadine aux noix, le gâteau du Dauphiné aux noix, la torta de nueces chilena et d’autres encore, il n’y a pas une recette originale, mais des recettes.

A chaque coin du monde, des confiseurs ont imaginé leur propre recette et apposé leur lieu de fabrication.

C’est identique pour notre Pultorte : sa recette provenant d’un vieux carnet de recettes italiennes de confiserie.

Produire du gâteau aux noix, ce n’est peut-être pas de la tarte, mais sûrement et avant tout le plaisir de faire plaisir tout en douceur!


Confiserie Fausto Pult à Genève
(années '20)

Recette de "Gâteau d'Engadine"
Fontenay France vers 1770
 


Salon des Arts Ménagers
Genève 1959

 
Comptoir Suisse Lausanne
Exposant depuis 1936